Des exportations tous pays? NIMP15? Aucun problème avec les palettes INKA

Les palettes INKA

  • sont dispensées du marquage IPPC à l'export
  • sont dispensées de traitements coûteux à la chaleur ou au gaz bromure de méthyle
  • sont dispensées de certificat phytosanitaire
  • garantissent  un gain de place considérable au stockage 
  • existent dans des formats adaptables au conteneur ISO
  • idéales pour le fret aérien (légères + protégées contre toutes interventions ou manipulations non autorisées)


  Vos avantages: vous épargnez du temps, de l'argent et des ennuis!

Liens sur les principaux règlements d´importations : (veuillez s´il vous plaît nous contacter si les liens ne fonctionnent plus)

"Modalités d'importation pour les emballages bois" [PDF] (38 kb)
www.aphis.usda.gov(USA-USDA update Aout 2016
www.agriculture.gov.au/import/goods/timber-packaging(Australie)

Vous pouvez télécharger gratuitement les certificats de fabrication et d'exportation pour les USA, le Canada, le Mexique et le Chili ici.

 

La palette Inka et le fret aérien

Depuis le 25 mars 2013, de nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur.  Les expéditions doivent, par leurs facilités de manutention, augmenter la sécurité du fret.
Les expéditions sur palette INKA remplissent ces conditions si :

  • Toute la surface de la palette est chargée et cerclée ou
  • Tout le chargement y compris les coins sont filmés (voir photos).

Le tablier plein de la palette INKA offre un supplément de sécurité. Il n’y a pas de claire-voie entre les planches comme sur beaucoup de palettes bois et plastique. Ces claires-voies peuvent servir à cacher des marchandises au cours du transit ce qui n’est pas faisable avec les palettes INKA.

Les expéditeurs peuvent se faire référencer auprès de la DGAC (Direction Générale de l’Aviation Civile). Un colis d’une société présente dans leur base de données passe plus vite les contrôles et sera ainsi livré plus rapidement.

Ici le règlement (UE) n.185/2010 et les principales obligations des acteurs du fret et du courrier aérien

www.fedex.com/downloads/acs/National_Instruct-AirCargo_FR.pdf

www.fedex.com/fr/acs/

www.aerotraining.org/media/FR/courses/..........Fret.pdf

 

Les palettes en bois doivent subir un traitement supplémentaire à l'exportation


Les palettes en bois sont devenues des éléments indispensables pour le transport des marchandises, et ce au niveau mondial. Elles facilitent et rationalisent les procédés de chargement des exportateurs et des importateurs. Elles diminuent la perte de temps lors des transbordements de marchandises dans les ports et les aéroports. Une palette n'est pas fabriquée dans du bois de haute qualité exempt de toutes imperfections mais à partir de déchets de bois comme l'écorce qui est souvent contaminée par des parasites. Ces derniers ne sont pas automatiquement détruits lors de la transformation des déchets en palettes ou emballages bois.C'est la raison pour laquelle beaucoup d'insectes ont fait le tour du monde. Lorsque de tels insectes arrivent dans le pays destinataire, ils peuvent entrainer un dérèglement écologique. Par exemple, le sirex n'a pas de prédateur en Australie ou peu, il peut alors proliférer. On a rencontré des problèmes semblables avec les charençons européens en Amérique, des insectes asiatiques en Europe ou en Amérique

Pour protéger leur environnement, beaucoup de pays ont introduit des règlementions à l'exportation. Après un traitement thermique ou au gaz bromure de méthyle, les palettes en bois peuvent être considérées comme étant exemptes d'organismes nuisibles. Il y a encore quelques années, les règlementations étaient différentes selon les pays. Dans beaucoup de cas, les exportateurs exigeaient un certificat de santé phytosanitaire auprès des autorités responsables de la protection de l'environnement pour être sûrs que les palettes étaient exemptes de parasites. Entre-temps beaucoup de pays ont adopté la norme NIMP 15 élaborée par l'IPPC.  

Nos palettes-export n'ont pas besoin de traitement.

Nos palettes-export sont fabriquées à base de copeaux de bois compressés sous forte pression et à haute température, un peu comme les panneaux en aggloméré. Les palettes INKA sont alors considérées comme des produits en bois reconstituté  selon les directives NIMP 15  et ne sont donc pas concernées par les règlementations liées au bois massif. Les palettes INKA n’ont pas besoin de traitement thermique, de fumigation  et de marquage spécifique aux emballages IPPC. C'est la raison pour laquelle, elles sont depuis des années les palettes idéales à l'exportation. Les exportateurs leur ont donné le nom de:" palettes-sirex, palettes australiennes, palettes chinoises et palettes américaines ect." Les certificats phytosaniraires n'étaient pas nécessaires autrefois non plus pour les palettes en bois moulé et pour les produits en aggloméré. et en bois reconstitué. Les palettes en bois moulé peuvent donc être utlisées à l'exportation comme les palettes plastique. Un traitement thermique  ou un marquage IPPC ne sont pas nécessaires pour nos palettes-export.